Le blog de la Belette

  • Le tissage Nuage

    IMG_4611
    IMG_4615
    IMG_4617
    IMG_4620
    IMG_4623

    J'ai parfois l'envie de "faire quelque chose" sans que cela ne soit vraiment nécessaire. C'est peut-être le comble du luxe, finalement, d'avoir ce temps. Toujours est-il que Miss Gina m'ayant donné un immense sac de laines hier soir, l'envie m'a prise, aujourd'hui, d'en faire quelque chose. Mais quoi ? Et bien un tissage. Ça me fait toujours envie, mais je ne maîtrise pas encore bien le sujet. J'avais pourtant craqué sur ce petit métier à tisser à la Manufacture de Roubaix. Fait un essai et laissé le truc de côté. On s'est amusées, avec ma fillette, moi à modeler ce nuage et elle à faire des pompons. Il trône dans un coin du séjour. Il prendra la poussière, sans doute. Bref, rien ne servira à rien. Et c'est ça qui est bien !

  • La veste Martina

    DSC00256DSC00257DSC00260DSC00261DSC00264

    Sur la première photo, on voit clairement la tête de la joie ! Parce que Oui, j'ai terminé cette Martina Cardigan en un temps pas si mauvais que ça, et que je peux la mettre direct, car elle est parfaite pour les températures actuelles. La laine est si douce et si chaude, qu'un simple tee-shirt suffit, en dessous. Petite déception, cependant : le col, qui reste très ouvert et beaucoup trop bas, surtout en comparaison de la photo mannequin sur le site de We are knitters. Malgré un super échange avec le SAV, et les retours un peu désolées mais tout à fait encourageants de l'adorable Lucie, pas moyen, donc, de faire les modifs adéquates. Ma jolie veste restera donc comme ça. De toute façon, j'ai déjà jeté mon dévolu sur le prochain modèle... J'ai le crochet qui me démange ^^

  • Tendres univers

    IMG_4474
    IMG_4475
    IMG_4476

    Passion globes, verres, terrarium, livres, objets glanés ici et là, cailloux coeurs, souvenirs... des bricoles, en somme, qui font ces petits univers si réconfortants et dans lesquels l'esprit s'évade.
    Et vous, à quoi ressemble vos univers ?

  • Réfection de sièges vintages

    IMG_4478
    IMG_4469
    IMG_4467
    IMG_4468
    IMG_4470
    L'objet du délit : un petit garçon qui s'assoit en position de fakir, quelque soit le siège qu'on lui présente. L'assise, cette fois, n'a pas résisté : le Skaï a éclaté (et je n'ai même pas crié ^^). Bref, il fallait réparer au plus vite ce joli siège vintage. Cela me semblait insurmontable, car je manie les ciseaux et les aiguilles sans (trop de) problème mais je n'ai pas mon diplôme en réfection de sièges. C'était sans compter sur l'alignement des planètes et des bonnes volontés. Grâce à Miss Célia, j'ai pu acheter au prix d'usine un grand coupon de faux cuir absolument parfait ; Miss Véro m'a prêtée son agrafeuse supersonique ; Mister O. et Pouchy ont patiemment défait les 500 agrafes qui maintenaient les deux galettes de Skaï... et j'ai joué à l'apprentie tapissière ! Tchac Tchac Tchac ! Pour ne pas dépareiller la paire de fauteuils, nous avons évidemment refait les deux, même celui qui était (pour le moment) intact. Et puis je poste ici parce que je suis fière de ce travail d'équipe et du résultat, assez valorisant (et trop confortable) !

  • Les sachets à goûter japonais

    IMG_4260
    IMG_4263
    IMG_4261
    Exit les sacs en plastique ! Pour le goûter aussi, on veut du joli, du doux, du recyclable, surtout lorsqu'il s'agit d'y glisser des parts de cake ou des gros cookies fait maison. Ces coupons de tissu m'ont été rapportés par une magistrate-totteuse qui est allée jusqu'au Japon, pays des jolis choses par définition. Le coton est épais et agréable au toucher ; les motifs originaux, délicats et amusants, comme savent si bien le faire les habitants du Soleil-Levant. Et puis quand c'est beau, c'est déjà bon. De quoi mettre en valeur, plus encore, cette heure sacrée du goûter.

  • Le blouson Balenciaga

    DSC00243DSC00232DSC00233DSC00245DSC00248

    La machine à coudre a pris la poussière ces derniers temps mais c'était sans compter sur ce regain d'énergie ce we ! Deux coupons de tissus récupérés chez une amie + deux après-midis + mettre tout le reste de côté = le blouson Balenciaga again, en mode automne cette fois. J'avais ce lainage (vert/noir, pas hyper fun mais assez chaud) et cette doublure (hyper fun, carrément vintage) qui prenaient de la place dans mes étagères. Après avoir testé la version Bleu de travail et j'ai eu envie de refaire le modèle Balenciaga trouvé dans un numéro de Burda Vintage. L'avantage, une fois que les pièces de patron papier ont été coupées, et que le modèle a déjà été testé, c'est que ça va tout seul ! L'affaire était bouclée en quatre heures. Le pic d'euphorie au max. La classe en bonus !

  • Le gâteau carottes-chocolat

    IMG_3849IMG_3850IMG_3848

    Avec ce temps, pas question de déprimer complètement et le gâteau carottes-chocolat y est pour beaucoup ! Je fais souvent celui-ci, tout le monde l'adore ! Je n'ai pas eu le temps, cette fois, de prendre une photo de l'intérieur. Il a été englouti en moins de deux ! J'ai revu une recette trouvée dans un livre de cuisine végétarienne ; la voici.
    Mélanger 130 grs de farine + 1 cuillère à café de levure + 150 grs de sucre de canne + 1 pincée de sel + 1 cuillère à café de cannelle + 2 carottes rapées + pépites de chocolat (selon votre gourmandise) avec 2 oeufs légèrement battus + 90 grs de beurre fondu. Mettre dans un moule puis 40 minutes (environ) au four, à 180°. C'est cuit quand la pointe du couteau ressort sèche du gâteau.
    Et en dégustant le gâteau, bien au chaud, allez jeter un oeil sur la Boutique de la Belette, passée depuis peu sur Etsy. C'est ici : https://www.etsy.com/fr/shop/BoutiquedelaBelette

  • Le top (en entier !)

    FullSizeRender[2]FullSizeRender[1]FullSizeRender[2]FullSizeRenderFullSizeRender[1]

    Début juillet, j'ai craqué sur ce modèle, en solde, chez We are Knitters. Après avoir calculé le nombre d'heures que j'allais passer en voiture/train/avion pour aller d'un point à un autre, j'étais motivée à tricoter sans relâche, et persuadée que j'allais le finir rapidement pour le porter en vacances. Mais... il m'a bien fallu l'été pour le tricoter, ce top en coton jaune pétard : le point de riz, c'est long, le point ajouré, c'était pas gagné, et j'ai bidouillé quelques mesures pour bien l'ajuster... J'ai tenu, rien lâché, je me suis donc dit que j'allais le porter à la rentrée, bronzée et reposée - genre "ce sera l'été indien, il fera beau, on continuera à porter des vêtements légers, on traînera le soir, tard, bref, chaleur et volupté". Oups, râté. La grisaille et le froid nous ont rattrapés et le top en coton n'est malheureusement pas assez chaud pour égayer les couloirs de métro. Qu'à cela ne tienne, je le range bien au chaud pour l'été prochain et attaque direct le Martina Cardigan, bien plus de saison !

  • Retour en Grèce

    IMG_3250IMG_3271IMG_3309IMG_3398IMG_3457IMG_3473IMG_3575IMG_3687IMG_3692

    Comme tous les ans, c'est en Grèce que nous nous ressourçons chaque été. Cette année, nous avons fait escale à Athènes pour visiter l'Acropole et son musée. Nous avions trouvé un appartement à la déco vintage tout près du monument via Airbnb. Au top ! C'est agréable de rentrer le soir dans un lieu habité et empreint d'une vraie personnalité. Les quartiers de Plaka et Monastiraki, pourtant très touristiques, commençaient déjà à se vider, fin août, et nous ont semblé très agréables pour dîner, le soir. Puis direction l'île de Sifnos. Baignades, randonnées, tavernes et lecture, c'est le programme idéal sur cette merveilleuse petite île, réputée pour ses sentiers de randonnées et ses potiers. La seule originalité de notre séjour, cette fois, a été l'excursion jusqu'à la magnifique baie de Fykiada : nous avons marché près de 4h pour nous baigner dans une petite crique sauvage d'une grande beauté. Sinon, de l'avis familial général : surtout ne rien changer au rythme immuable... Nous avons nos adresses et nos habitudes, nos tavernes et nos Grecs préférés, avec mention spéciale pour Yannis le boulanger.

  • Le demi-top

    IMG_3227IMG_3226IMG_3225
    Certes certes, un mois pour tricoter un demi-top, ça fait longuet... il faut dire que j'ai craqué, en début d'été, sur ce modèle, chez We are knitters. Je me suis dit "chouette, du coton, du point ajouré - jamais fait - bref, un petit défi à réaliser". Malheureusement, je n'ai pas eu le loisir de jouer avec mes aiguilles à longueur de journée depuis la mi-juillet. Je compte sur les quelques jours en Grèce pour avancer ; il sera peut-être prêt pour l'été prochain, sait-on jamais ^^ A suivre, donc.

  • Le Crozet

    IMG_3038IMG_3041IMG_3042IMG_3048IMG_3080IMG_3085IMG_3117IMG_3129

    Les vacances au Crozet, c'est renouer avec la nature, le rythme de la journée, les histoires de Pépé et Mémé, leurs envies et leurs soucis, qui ne sont absolument pas ceux que l'on rencontre en ville. C'est aussi les tablées familiales autour d'oeufs coque et de gigantesques plateaux de fromages. C'est surtout, une fois par semaine, la virée à Emmaüs pour déposer quelques sacs de fringues et objets, puis racheter autant de trésors qui, sans doute, repartirons l'été suivant. Les vacances au Crozet, c'est se retrouver, de temps en temps, dans de belles images de Depardon. Les vacances au Crozet, c'est sacré.

  • DD brodée

    DSC00114DSC00129
    DSC00137

    Il n'est pas toujours évident de faire le cadeau des UN an. Il y a toujours trop de jouets, de vêtements, un peu trop de consommation. J'aime bien l'idée que ce premier cadeau soit symbolique, reste. Alors oui, il est parfois inutile, mais j'aime à penser qu'il restera gravé dans un coin de tête, qu'il sera peut-être même conservé et ressortira du placard des nombreuses années après. Toujours est-il que l'adorable Andrée fêtait ce premier anniversaire il y a quelques jours. Ses parents sont drôles et attachés aux symboles, il fallait du concept, du jeu (de mots), du joli, aussi. J'ai décidé de broder des dés sur un mouchoir ancien déniché dans une brocante. Cela fait référence au jeu, donc, mais également à son petit surnom, Dédée. Sur une chemisette ancienne, un citron qui a la banane fera sans doute ressurgir a private joke du côté de mon frère. Un joli emballage, fignolé par les cartes numéros de chez Papier Tigre, fera le reste. C'est certainement un cadeau qui touchera davantage les parents que la fillette, mais je suis sûre que cela fait partie des présents "qui restent"...

  • Reine-Claude

    DSC00132
    DSC00136
    DSC00140
    DSC00142
    Certes certes, la Belette a disparu de la toile, dirait-on. On ne peut pas être au four et au moulin, hein, et mes projets professionnels m'ont pris toute mon énergie, ces temps. Les vacances arrivent, néanmoins, et l'envie, évidemment, de retourner au moulin. J'ai un tricot en cours, pas assez avancé pour en faire des photos, des coupons de tissus en pagaille qui n'attendent qu'à devenir pochettes, des broderies, des idées en tête... Le quotidien me rattrape aujourd'hui encore : c'est 5 kgs de reine-Claude qui dégringolent de l'arbre au fond du jardin ; 15 pots de confiture et autant de rangs de tricot en moins. Je sais pourtant que nous serons contents, cet automne, d'ouvrir ces pots plein de la chaleur de l'été.

  • Tawashis, mode d'emploi

    DSC00086DSC00089DSC00090

    Alors les Tawashis, késaco ? Ce sont de petites éponges que l'on tricote ou que l'on crochète. C'est, semble-t-il, une excellente alternative à l'éponge que l'on achète, d'autant que celles-ci passent en machine à laver sans problème. J'ai crocheté les miennes en tâtonnant, à partir de fil trapilho, ce gros fil en jersey de coton. Avec un crochet 15, j'ai monté une chaîne de 8 mailles, puis réalisé des mailles serrées en faisant une maille en l'air en début de chaque rang. Ceci sur 8 rangs. Une boucle pour accrocher l'éponge au crochet de l'évier, et le tour est joué ! Il faut ensuite s'habituer à délaisser l'autre éponge, et sur ce point, je n'ai pas encore beaucoup avancé ^^

  • Blanche

    Blanche a pointé le bout de son nez il y a quelques jours à peine, au moment même où les cerises commençaient à mûrir. Blanche doit avoir la peau douce et les yeux bien souvent fermés, encore. J'espère qu'elle les ouvrira, toutefois, au son des gazouillis du printemps et qu'elle aimera cet ensemble de tissus graphiques et colorés : un nuage d'oiseaux noirs, un lange d'oiseaux lumineux, et, pour la maman, Colombe, une broche fleurs colorée. Bienvenu, Blanche : tu arrives au meilleur moment de l'année !

  • Muffins et muguet

    DSC09599

    DSC09601

    Quel autre programme, en ce premier mai, que de faire des muffins et cueillir du muguet ? Je n'ai trouvé qu'un brin de clochettes blanches dans le jardin, bien odorant cependant. Pour les muffins, j'avais tous les ingrédients et une recette trouvée sur le net. Le rayon de soleil de fin d'après-midi a rendu le goûter parfait !

  • ChoColat(S)

    DSC09489

    DSC09490

    DSC09495

    DSC09499

    DSC09500

    DSC09501

    Noir, au lait, blanc, aux noisettes, au praliné, aux céréales, ganache, amandes, pistaches... la récolte a été bonne, cette année.
    Joyeuses Pâques !

  • Puissance Tortues

    DSC09464

    DSC09465

    DSC09469

    Victor est fan de Super Héros. Il lui manquait dans sa panoplie le célèbre quatuor : les Tortues Ninja ! Après avoir cherché quelques modèles inspirants sur Pinterest et pris les mensurations de la charmante bouille, j'ai donc coupé et cousu quatre masques dans la feutrine adéquate. Attention, ne pas se tromper sur les couleurs ! Entre Leonardo et Raphael, je perds quand même les pédales mais le principal intéressé avait l'air bien au fait et a dévoré ses lasagnes sous les traits de Michelangelo. J'ai glissé dans la valisette une boîte de pansements Comics ; sait-on jamais, on peut se faire un petit bobo en voulant sauver la planète !

  • Sea, Kids & Sun

    DSC09411DSC09410DSC09422

    Un bol d'air frais et salé, du soleil, les pieds dans l'eau (gelée) et les premières glaces sucrées, quelques balades en vélo, le long de la Côte, un roman dans la semaine (dingue !).
    Les vacances...

  • La veste Poulbot

    DSC09376DSC09378DSC09386

    Il y a parfois des commandes spéciales, qui traînent un peu faute de temps et de matériel adéquat. Cette veste militaire arborant un Poulbot dans le dos devait se faire pour Noël. Le canevas n'a pas été si facile à trouver, et pourtant j'en ai croisé des dizaines au cours de mes expéditions Emmaüs... Le voici donc bien fixé, auréolé d'un passepoil doré. C'est le kitsch assuré, assumé. Yapluka l'offrir, et le voir porté ! 

  • Eole

    DSC09309

    DSC09312

    DSC09316

    DSC09308

    Eole est arrivé hier soir, porté par les bourrasques ensoleillées de la journée. Il aimera voyager, c'est certain. Entre la France et l'Espagne, pour commencer, puis bien au-delà, je l'y vois déjà. Pour le moment, il reste bien sagement dans les bras de sa mère, puis s'endort dans ceux de son père, essaie ceux de ses oncles, tantes et grands-parents... et découvre peu à peu le monde qui l'entoure. Plein d'Amour.

  • Une cuisse de poulet !

    DSC09294

    Il est parfois des lubies qu'il faut vite réaliser. Pour la petite histoire, l'idée m'est venue lors d'un déjeuner familial qui regroupait à la même table adultes, enfants et nourrissons. Andrée, quelques mois à peine, tentait avidement de saisir la cuisse de poulet de sa mère alors même que celle-ci lui mettait en bouche la purée qui lui était destinée. Il reste encore quelques mois avant que ladite cuisse soit effectivement remise à la petite Andrée ; cette cuisse crochetée lui permettra donc de se préparer à l'aventure !
    Crochet + cuisse de poulet = double défi ! Je n'ai pas l'habitude crocheter ; j'ai cherché un modèle à tricoter, mais RAS. J'ai trouvé celui-ci sur Pinterest, il a bien fallu s'y mettre. C'est pourtant si agréable et facile qu'il me vient déjà d'autres idées...

  • Whouaaa ! la Jupe en Wax

    DSC09273DSC09275DSC09276

    Faire du neuf avec de la récup, c'est une façon de faire qui, vraiment, a tout pour me plaire. Ce coupon de wax date un peu; c'est Maria qui me l'avait rapporté de l'un de ses voyages, il y a maintenant presque une vingtaine d'années. Une fermeture éclair, un gros bouton nacré, et le modèle de Vanessa Pouzet fait encore des merveilles ! Cadeau d'anniversaire parfait pour une Môman parfaite, en attendant un peu plus de soleil afin de sortir les gambettes.

  • Joséphine

    DSC09169DSC09170DSC09171DSC09172DSC09173

    Joséphine est née la même nuit qu'Alice, à quelques heures près, à quelques pâtés de maison. Elle a, comme le dit si bien sa maman, la chevelure d'un bébé hérisson, bien brune, si douce. Elle fait évidemment le bonheur de ses parents et de son petit frère. Née sous le signe du Japon, il lui fallait une box à la fois graphique et nature, home made, cela va sans dire. Le choix s'est porté sur Clotaire le coucou, inspiré par un numéro de Marie Claire Idées, auquel j'ai noué une écharpe de soie que Colombe m'avait rapportée du Japon, augmenté d'un bavoir et d'un lange, le tout bien rangé dans une valisette dénichée à Monop'. Joséphine a ouvert les yeux lors de notre visite. Petit miracle. Et jolie bobine !

  • Alice

    DSC09074DSC09075

    DSC09062DSC09061
    Alice est née il y a quelques jours à peine. Elle a le teint de sa maman et les oreilles de son papa, elle est évidemment la plus ravissante, la plus jolie, la plus chérie, et rejoint en ceci le club des cousines, désormais bien nommé "Le club des 3 A". Il lui fallait un cadeau chic, et donc une série d'accessoires en véritable Toile de Jouy : ballerines doublées de feutrine, coussin et lange en coton bio sur lequel se détache un angelot, le tout complété par un bavoir. Présentés dans deux valisettes achetées au Monop', ça claque, même si la Miss n'a ouvert les yeux qu'une fraction de seconde aujourd'hui... Trop de love.

  • Le Pyjama de soirée

    DSC09070


    DSC09069


    DSC09072

    Après un looooong standing by dans la pièce à vivre, machine et table à repasser grandes ouvertes, bobines de fils et aiguilles dans tous les coins, le pyjama est enfin terminé ! J'avais trouvé le patron, gratuit, sur le site de Make My Lemonade, et acheté du tissu à Noël : une "inspiration" Toile de Jouy bien fluo pour le haut et un tissu à pois argentés pour le bas. Après avoir laborieusement assemblé toutes les feuilles du patron les unes aux autres et découpé la taille qui m'allait, la réalisation du pyjama n'a pas été sans mal. La vidéo de MML est bien faite mais il faut sans cesse revenir en arrière pour ne pas louper une étape. Mention spéciale à la pause du passepoil sur toute la veste : vu le temps que j'y ai passé, j'aurais pu, pour le même prix, me faire une veste de tailleur. Mais ce sera peut-être le sujet d'une autre histoire ! Me voilà donc fin prête à dormir avec.
    Il est si beau que je n'ose pas l'enfiler...

  • Les GROS muffins aux pépites de chocolat

    DSC08990

    DSC08994

    DSC08996

    Comme une envie de mega-super-gros muffins, un peu comme ceux qu'on trouve dans les Star***s mais qui, une fois en bouche, sont quand même un peu lourds. Après avoir cherché moultes recettes sur le net, j'ai jeté mon dévolu sur celle de Valérie, qui propose les fameux muffins à la myrtille. Comme je n'aime pas beaucoup suivre les recettes à la lettre, mais surtout parce que je n'avais pas de myrtilles dans mes placards, je n'ai pas pu m'empêcher de la re-visiter à mon goût. Le petit plus super top, c'est le crumble on the top, qui croustille un peu ; je l'ai gardé. Nous disions donc :

    Pour 6 gros muffins + 6 petits
    Pour le crumble
    30 g de farine
    2 cuillères à soupe de cassonade
    20 g de beurre froid coupé en morceaux

    Mélanger la farine et le sucre puis ajouter le beurre froid coupé en petits morceaux et malaxer du bout des doigts jusqu'à obtenir une consistance sableuse. Mettre de côté.

    Pour les muffins
    100 g de beurre à température ambiante
    150 g de sucre en poudre
    2 œufs
    300 g de farine
    60 g de flocons d'avoine
    1 grosse pincée de vanille en poudre
    1 sachet de levure chimique
    1 grosse pincée de sel
    250 ml de lait
    100 g de pépites de chocolat

    Faire chauffer le four à 180°.
    Mélanger le beurre mou au sucre, ajouter les oeufs. Dans un autre récipient, mélanger la farine et la levure, les flocons d'avoine, la vanille, le sel et les pépites de chocolat. Ajouter le mélange sec au mélange "beurre-sucre-oeufs" en alternance avec le lait. Remplir les moules jusqu'en haut. Saupoudrer du crumble, ajouter deux trois grosses pépites de chocolat sur le dessus. Enfourner 20 minutes pour les petits muffins et 25 minutes pour les gros. Ne démouler qu'une fois refroidi.

    Testés et approuvés par ici...

  • LE pull si DOUX

    DSC08982

    DSC08984

    DSC08981
    DSC08987

    J'en rêvais, L'Amoureux et we are knitters l'ont fait : j'ai reçu à Noël le fameux kit Nolita sweater, l'archétype du pull doux, réconfortant, moelleux, bref... A dream came true. Je m'attelle à la tâche avec entrain. Avec des aiguilles 15, ça monte vite ! Le dos, le devant. Et là j'ai eu un doute : ça me semble hyper court. J'attaque les manches. Idem. Dilemme. Textos aux copines tricoteuses, photos à l'appui ; mail au service client de WAK, réactif et rassurant ; réalisation, après coup, de l'échantillon pour savoir si je tricote à la bonne tension (ça c'est mal, on doit le faire avant !). Bon, bonne tension... Dilemme again et l'envie furieuse de le terminer avant la fin des grands froids et surtout avant d'aller visiter Mémé, histoire de me la crâner. J'ajoute finalement 10 rangs supplémentaires sur toutes les pièces : dos/devant/manches. Si ça s'étire, ça n'ira pas jusqu'aux genoux. Challenge au niveau du col : il faut reprendre des mailles dans l'existant, les monter. Petite victoire. Coutures. Faire gaffe, ne pas massacrer le travail déjà réalisé. Et là : naissance du pull, enfin, si beau, si doux. Au moment où les températures se mettent à radoucir... Mais ce n'est pas la météo qui va m'arrêter. J'arbore la Pièce avec fierté pour aller voir Mémé.

  • Les biscuits "Granola" maison

    DSC08973

    DSC08979

    Le temps froid et humide de ce dernier dimanche de janvier était parfait pour tester une nouvelle recette de biscuits. J'ai trouvé par hasard une liste de 13 goûters régressifs à cuisiner dans une newsletter de Marie Claire Idées. Et même s'il a été difficile de faire un choix, c'est la recette des Granola maison qui a emporté les suffrages... de l'Amoureux, qui voue un culte aux biscuits de ses années collège-lycée. Je n'ai pas réussi à les faire aussi jolis que "Maman ça déborde", mais, à l'unanimité, ils étaient au top ! Et pour ne pas en mettre partout, demain, dans la boîte à goûter, je les ai collés deux par deux. Des BN revisités, en somme. Re-miammiam, à n'en pas douter !

  • Le pyjama Renards

    DSC08936

    DSC08928


    DSC08930

    DSC08937

    DSC08944

    DSC08945

    Puisqu'avec ce froid, on n'est bien qu'à la maison, le petit défi du début d'année, c'est LE pyjama. J'avais prévu de m'en coudre un sur-mesure, trouvé gratis sur le site de Make My Lemonade. J'ai donc acheté un beau coupon de tissu chez Mondial Tissus, le biais, l'élastique... Et Eneki a, évidemment, voulu le sien, coupé dans cet adorable tissu "renards" (qu'il pensait phosphorescents dans la nuit !). Il a donc fallu dégoter le patron adéquat, cette fois, et là, il n'y avait que des Burda. J'avoue avoir eu un peu de mal à le déchiffrer, même si c'est le modèle "easy". C'est une question d'habitude, et MML est très forte pour faire des patrons très lisibles ; dès que j'en sors, je galère un peu. Bref, après quelques heures passées sur l'encolure et les parementures, on parvient à ce pyjama, qui fait de mon fils le plus classe des petits garçons passées 20h30. Parce qu'en journée, c'est pas tout à fait ça !