• Sets à table

    Quoi de plus agréable pour déjeuner/dîner qu'une jolie table ?! Et ça commence par les sets sur lesquels on posera assiette, couverts et verre de table. Ceux-ci m'ont été commandés et réalisés sur-mesure pour Stéphanie, qui avait au préalable choisi sa toile cirée parmi tant d'autres. Vous pouvez vous aussi les commander en boutique !

  • Ecole buissonnière et cols Claudine

     

    Faute de pouvoir sortir les petites robes et les manches courtes, il va falloir fleurir et colorer nos pulls et gilets. Je dégaine les cols Claudine, que j'adore porter sur un pull sobre et que je mettrai bientôt, j'espère, sur un simple tee-shirt blanc. Vintage, retro, chaud et doux, la petite collection de cols est déjà en boutique. On les portera aussi cet automne... mais laissons venir l'été avant tout ! Et pour finir ma journée couture, j'ai tenté le col-collier découvert dans le dernier Mollie Makes français. 

  • Bonne fête, Maman !

    Des poèmes craquants, des pois de senteur délicats et un énorme bouquet de pivoines du jardin, la fête des mères est fleurie cette année. Moment suspendu, enfants charmants, ce dimanche rattrape presque tous les autres jours où l'on s'énerve et se décourage face à ces adorables têtes blondes... Profitez en ! Bonne fête à toutes les mamans !

  • Plantes d'intérieur

    J'ai ce modèle en tête depuis longtemps : une plante d'intérieur colorée, en coton, qui sert de porte-aiguilles ou de petite décoration. Deux modèles disponibles en boutique et, pour les plus habiles (niveau débutante, pas de panique), voici le tuto juste en-dessous.

     

    On commence par découper un disque de coton, de diamètre 18 cm environ (pour un petit pot dont l'ouverture fait 6 cm). On surfile tout autour.

     

    On glisse au centre du disque, sur l'envers du tissu, une poignée de rembourrage (kapok ou coton, en fonction de ce que vous avez sous la main).

     

    On resserre le fil autour du kapok pour l'emprisonner ; on coud pour fermer. Quelques points suffisent.

     

    La petite boule est prête, il suffit de la glisser dans le pot en la coinçant joliment. Pas la peine de la coller, comme ça quand le bouquet ne vous plaît plus, vous pouvez en changer.

     

    Pour finir, quelques fleurs en feutrine, cousues avec une petite perle de rocaille, achèvent ce joli bouquet.

    On y pique les aiguilles, on le pose sur le rebord d'une fenêtre, on peut même le coudre pour la fête des mères ! J'adore, je vais en mettre partout. Vous m'enverrez une photo des vôtres ?