• Box Mum&Baby #4

    Après Armand et Valentin, c'est Héloïse qui a pointé le bout de son nez, début juillet. Née dans un moulin, dans la verte Bourgogne, elle est, depuis presque un mois maintenant, fleur parmi les fleurs dans le jardin de ses parents. Il lui fallait donc un bavoir en toile cirée à roses rouges. Et pour la maman, une ceinture fleurie, d'inspiration japonaise ; elle pourra ainsi cacher le petit ventre post-grossesse et, par la suite, égayer ses tenues d'artiste. Box sur commande en boutique !

  • Lectures de l'été

    Avec la pluie qu'il tombe aujourd'hui, les lectures d'été pourraient faire l'objet de lectures d'hiver au coin du feu, avec un thé... J'avais choisi et emmené quelques romans, en Grèce, avec lesquels je me suis régalée. Le dernier Fred Vargas, tout d'abord, acheté à sa sortie, en mars, et courageusement mis de côté jusqu'à ces vacances d'été. Pour ceux qui connaissent, c'est un réel plaisir de retrouver, à chaque fois, les personnages de cette série de polars : Adamsberg, Danglard, Retancourt, pour ne citer qu'eux, plongent dans une aventure mêlant Robespierre, l'Islande et un sanglier. Des Temps glaciaires époustouflants ! Dans un autre genre, L'Équilibre du monde de Rohinton Mistry raconte les vies et parcours croisés de personnages dans l'Inde des années 1950 aux années 80. Dur, parfois, touchant et prenant de la première à la dernière page. Les nouvelles de Richard Yates, Menteurs amoureux, étaient parfaites pour repartir sur une note plus légère. Instants de vie, moments de couples, questions amoureuses, bref, un livre d'été. Et pour finir avec du policier, mais dans un autre genre, les nouvelles d'Arsène Lupin m'ont fait découvrir la plume de Maurice Blanc. Des énigmes à n'en plus finir pour ne pas trop penser au retour sur Paris... Et vous, que lisez-vous ?

  • Grèce, instants choisis

    Nous sommes donc revenus de Sifnos, petite île grecque perdue dans les Cyclades. Faute de pouvoir y rester tout l'été, il faut bien le dire... Peu touristique, Sifnos est la destination des Grecs l'été, familles et seniors confondus qui barbotent dans l'eau toute la journée. En ce qui nous concerne, le programme a été le même que l'année dernière : lectures, baignades, siestes, tavernes et promenades sur la plage. Chaque jour, pendant presque trois semaines, et on ne s'en lasse pas. Mais on ne peut pas en partir sans avoir acheté quelques poteries, qui font la réputation de l'île. C'est donc en toute quiétude que nous avons littéralement débranché du rythme métro-boulot-dodo pour nous mettre en tête quelques formules grecques nous permettant de faire trois courses et d'échanger avec les habitants. Un paradis qu'il me tarde de retrouver. Peut-être bien l'été prochain. J'ai déjà hâte !