La blanquette du dimanche

DSC05331

DSC05324

DSC05337

DSC05325

DSC05335

DSC05333 

Le dimanche, on prend le temps. De tout. Et notamment de cuisiner. Parce qu'on passe la semaine à se presser, à courir, à se dépêcher. Le dimanche, je sors ma grosse cocotte en fonte et mon "Ginette", la bible des bouquins de cuisine, que j'ai toujours vue chez ma grand-mère et chez ma mère. Et je prépare un "truc qui mijote", parce que ça embaume la maison, que ça cuit tout seul, que les "glou-glou" continus pendant deux heures me rappellent la cuisine de Mémé qui, elle, n'a l'habitude que de ça : faire des bons petits plats. Les enfants trépignent un peu, demandent "quand est-ce qu'on mange" et "huuummmm ça sent bon". Et avalent en à peine vingt minutes le truc qui mijote depuis plus de deux heures. Victime de son succès. Aujourd'hui, c'était blanquette de veau, avec le veau de Pépé. Un de mes plats favoris, moi qui ne mange presque jamais de viande. Et puis on prend le temps de digérer. Jusqu'à l'heure du goûter. C'est bon de prendre le temps.

Commentaires

  • moi aussi je me sers de mon "Ginette"!!!!

Les commentaires sont fermés.