• La marchande de légumes (tricotés)

    dsc07721

    dsc07728

    La semaine dernière, l'adorable Jeanne m'a commandé quelques légumes pour jouer à la marchande, et bien certainement à la dinette : une carotte, une cosse de petits pois et un radis. La commande était précise. J'étais touchée. J'ai donc tricoté des légumes toute la semaine dans le RER pour être prête le samedi. Je crois qu'elle était ravie ; elle les a passés en caisse une centaine de fois dans la soirée. J'ai désormais une commande de chou-fleur à tricoter. De quoi surprendre, cette semaine encore, les voyageurs du RERB.

  • Petits pois pois pois

    dsc07680

    dsc07682

    dsc07685

    Fini, le petit bavoir en toile cirée ! Faut dire que les enfants ont grandi et que les nouveaux bébés n'en sont pas encore aux compotes et purées. Je vous attends de pied ferme, Andrée, Alban, Éléonore... 

  • Barres de céréales "maison"

    dsc07702

    dsc07716dsc07707dsc07705

    Il suffit parfois d'un prétexte pour tester de nouvelles recettes : le miel acheté à l'Abbaye de Port-Royal, le retour du froid ou encore le peu d'appétit de Léandre le matin étaient autant de raisons à se lancer dans la fabrication de barres de céréales maison. J'ai opté pour la recette de Mercotte, simple et rapide : du miel, du beurre, du sucre, des fruits secs et des flocons de blé que j'ai remplacés par des flocons d'avoine, parce que j'en avais sous la main. Je manque peut-être encore un peu de pratique : les céréales "du bord" se sont émiettées et ont fini en granola à grignoter. Pour le reste, j'ai découpé et emballé une douzaine de barres de céréales "maison" pour les petits coups de barre du matin et les goûters de la semaine.
    Vivement lundi !

  • Le sweat brodé

    dsc07676-2

    Version 2

    dsc07617

    dsc07673
    J'avais un col en dentelle, crocheté par ma grand-mère. Qu'en faire ? Il était parfait pour adoucir ce sweat tout gris. Mais une fois cousu sur le col en jersey, j'ai eu envie de prolonger un peu et de broder avec un fil argenté : une tasse, d'abord, puis "No milk today" ensuite. Ne me demandez pas pourquoi, c'est venu comme ça. La chanson, peut-être. C'est le sweat de la rentrée, que je serai heureuse d'enfiler quand les matins et les soirées seront plus frais, ou quand j'aurai envie de partir travailler en pyjama en sweat brodé.

  • Lettre à Lise

    DSC07633

    Chère Lise,

    Toi qui me lis tous les jours (ou presque), depuis le début des aventures de la Belette ; toi qui t'étonnes de ne plus voir d'articles sur le blog depuis quelques temps (même en rafraîchissant trois fois la page) ; toi qui pourtant me donnes, chaque été, une petite boîte de boutons, comme une promesse de nouvelles créations à venir... Sache que mes projets professionnels ont été très prenants, ces derniers temps, et que l'inspiration, à 22h, n'est plus toujours au rendez-vous. Mais La Belette me manque, à moi aussi, et j'ai commencé, hier soir, par ranger mon bureau, mes tissus, mes bobines de fil, mes cahiers de notes et d'idées. J'ai retrouvé des projets en cours et non achevés, faute de temps, d'envie, de rubans. J'ai retrouvé l'envie de finir ce que j'avais commencé avant de me lancer dans de nouveaux défis : couture, tricot, custom'. Je m'engage donc à achever trois séries de projets divers les semaines à venir : une couronne de mariée, des écussons à border, un col en dentelle à fixer, des accessoires en toile cirée à broder de biais... Petit à petit, de nouvelles idées, de petits projets.

    De quoi te rassasier, je l'espère. Je t'embrasse fort.

    La Belette