Broder des souvenirs

DSC00344
DSC00345
DSC00348
DSC00349
Il est des personnes auxquelles il est assez facile de faire plaisir. Ma mère, par exemple. Un rouge à lèvres, une paire de boucles d'oreilles, un vêtement "fait main", ou pas. Oui mais voilà, il est des cadeaux qui font encore plus plaisir. Et le souvenir en est un. J'avais donc cette photographie du jardin de mon Amachi ("grand-mère" en basque). Nous y avons vécu tant de bons moments, au milieu du linge qui sèche, du cabanon des poules et des plants de tomates. Et puis, quand nous étions petits, deux soeurs, brodeuses de métier, s'installaient toute l'après-midi sous le grand figuier pour travailler linge de maison et mouchoirs de coton. Yvonne et Madeleine vivaient dans la même maison, en face de la maison familiale. Et se déplaçaient ensemble, toujours. Et brodaient, encore et inlassablement. Elles prenaient aussi et surtout le temps de nous l'enseigner, à nous, petits enfants de passage, en vacances... Et ces après-midis font partie des meilleurs souvenirs de l'enfance. Alors le jardin d'Amachi brodé... Il vaut des points.

Commentaires

  • Ta broderie est très belle. Et l'histoire qui va avec aussi; elle me touche beaucoup!

  • Très belle idée et très bel ouvrage
    belle journée

Les commentaires sont fermés.