Des idées en plus - Page 2

  • La broderie Power

    DSC06265

    DSC06266

    DSC06267

    Il fallait bien ça : un écusson brodé pour affronter le départ et fêter cette nouvelle aventure ! Il me faudra plus de lignes pour tout vous raconter - l'entrepreneuriat social, les projets culturels, ma formidable associée... - et je le ferai. Toujours est-il qu'aujourd'hui j'avais à coeur de peaufiner cette "décoration" remise à Miss Stéphanie lors de son départ de la Grande institution. Du fil d'argent, un "emoticon" approprié, un peu d'humour et beaucoup d'effet. Y'a plus qu'à... 

  • Une robe de bal ou de mariée ?

    DSC06224.jpg

    DSC06229.jpg

    Tous les mercredis soirs, nous avons rendez-vous "couture". Il s'agit de recycler/réutiliser/voir les choses sous un autre angle, en somme. Bien souvent, les idées fusent, les ciseaux s'emballent, et chacune se plonge dans la réhabilitation de son vêtement.

    Frédérique nous a proposé un projet (fou), celui de concevoir une exposition. Il fallait un thème, un fil directeur ; nous avons choisi le conte, car chacun a en tête une histoire, un personnage, une morale. Pour rendre le projet plus rock&roll, nous avons décidé de créer un carambolages de contes de fées : personnages, attributs symboliques, objets, ambiance seraient imbriqués les uns dans les autres. Toujours est-il qu'il faut commencer à coudre, broder, bricoler et avoir de nombreuses idées.

    C'est bien par hasard que j'ai jeté mon dévolu sur cette nuisette toute légère et surannée. Il y avait dans un sac, sur la table, des disques de toile écrue. J'en ai fait des fleurs. Peu à peu cousues sur l'encolure. Elle pourrait être une robe de soirée, une robe de mariée, celle d'une princesse égarée. Que sais-je. Elle me fait penser à tout cela à la fois et la lumière, ce soir, était parfaite pour la photographier.

  • Campbells' soup

    DSC06050.jpg

    C'est une boîte de soupe à la tomate achetée dans un supermarché new-yorkais. On y voit forcément une allusion à Warhol et ses Campbells'. On a forcément envie d'en faire quelque chose. Genre, un Warhol. Il suffisait d'une boîte vitrée Ikea, d'un fond un peu rétro trouvé dans les pages du dernier Flow magazine, et de la boîte en question, fixée au fond par une bonne boule de Patafix. C'est un clin d'oeil qui fera office de cadeau d'anniversaire. En cas de disette, un soir de semaine, brisez la glace.

  • Brocante de printemps

    DSC05766

    DSC05770

    DSC05772

    Ce dimanche doux et ensoleillé a sonné le début des brocantes, ici et là. Que de monde dans l'allée pour traquer la bonne affaire. Suis-je plus difficile ou alors le choix était-il moins alléchant ? Toujours est-il que je n'ai pas trouvé grand chose, ce matin, mais ne pouvais décemment pas repartir les mains vides. Cette jolie cloche en verre était parfaite(ment inutile) ! J'ai acheté en sus deux succulentes, pour remplacer celles que Panpan, alors en manque de printemps, avait croqué. Histoire de la mettre en scène, j'ai testé la recette de gâteau à la betterave tirée du très chouette livre Les nouveaux gâteaux au yaourt. Sur l'assiette vintage colorisée par Miss Stéphanie, alias Marie Lloyd, ma cloche était absolument parfaite !

  • Photographies brodées d'histoires

    DSC05749

    DSC05753DSC05752DSC05758DSC05760DSC05761DSC05762DSC05763

    Lors d'une escapade à Avignon, j'avais acheté ce lot de vieilles photos sur une brocante de quartier. Certaines ont déjà fait l'objet de collages à partir de décalcomanies trouvées au même endroit. Il me restait celles-ci et l'envie de me raconter d'autres histoires. De fil en aiguille, j'ai eu envie de broder ces images anciennes : du fil argenté dans les jets d'eau, sur la rivière ou le lac ; une silhouette sur le macadam, qui semble retenir l'attention des passants amassés sur le bord de la route ; une inscription à la bombe sur le muret de cette jolie demeure... Ou comment redonner une autre histoire à ces photos vieillies et anonymes.

  • Poupées à coudre

    DSC05625DSC05628DSC05630DSC05631

    Vu dans le dernier Marie Claire Idées, un livret de patrons de poupées aux looks assez surprenants mais néanmoins craquants ! Aïnhoa, convalescente, m'a commandé Célestine, la "lapine-petite fille". Puis nous avons craqué pour "Fleur de printemps", petite indienne qui ressemble tant à Yakari, l'Indien animé de mon enfance, et que mon petit neveu Victor aime tant. Ces modèles sont parfaits pour utiliser les coupons de tissus, feutrine et boutons solitaires. Il y a encore une douzaine de modèles à coudre ; j'attends impatiemment de nouveaux prétextes pour m'y mettre !

  • L'organiser de table à langer

    DSC05587DSC05588DSC05589DSC05590

    C'est une commande que m'a passée Miss Hélène pour son (très futur) baby : un organiser de table à langer. C'est le panneau à pochettes dans lequel on glisse coton, crème, petits ciseaux, bref, toutes petites choses indispensables au moment du change. J'espère que cette réalisation sur-mesure sera du goût de la maman.

  • La pochette canevas

    DSC05500

    DSC05501

    DSC05503

    DSC05508

    Après le délire robe et jupe, il me restait une bande assez large de mon grand canevas. C'était précisément ce qu'il me fallait pour coudre une pochette grand format, pour les 30 ans de Miss Cha. J'ai ajouté une doublure en Liberty dans les mêmes tons et laissé la bordure brute du canevas, imprimée "Les Biches". "Où sont-elles ?", m'a demandé Aïnhoa. Sur le plastron de ma robe, il est vrai. Ce canevas aura fait de l'usage, comme dirait ma grand-mère. Heureusement, les vacances sont là et il y aura sûrement un petit Emmaüs à caler dans notre périple en Bresse.

  • Week-end à Londres, jour 2

    DSC05387
    DSC05384
    DSC05397DSC05398DSC05399
    DSC05400DSC05402DSC05406DSC05414DSC05416DSC05417DSC05419DSC05421DSC05460DSC05426

    Après une bonne nuit de sommeil, le deuxième jour a débuté par un petit déjeuner chez Hurwundeki, où l'on peut se restaurer, se faire couper les cheveux ou tout simplement rêvasser dans une ambiance brocante-retro. Puis direction la Serpentine Gallery qui expose en ce moment les très grands formats de Michael Craig-Martin ; dans la Saatchi Gallery, nous avons pu voir un mur de casseroles pour le moins fascinant ! Londres étant connue pour sa food-fusion, nous déjeunons chez Rum Kitchen : ambiance colorée, plats épicés. En guise de dessert, un tour chez Liberty, toujours source d'inspiration et souvent de frustrations, je l'avoue. La Photographers' Gallery nous remet les idées en place avec une exposition sur les soulèvements en Irlande en 1916. Je craque pour un autre cliché de Saul Leiter. Covent Garden, Soho, puis Shoreditch, nous essayons d'éviter les foules pour rentrer dans notre quartier. Cette fois, le Craft Cocktails nous propose un Hiesenberg et un Punch surprenants. Pour finir la journée, le veggie burger tombe à pic : il se mange avec les doigts au Just F.a.B., un "double-decker" rouge désaffecté. Dehors, il pleut à verses, c'est une soirée parfaite !

  • Cappuccino au chaud

    DSC05338DSC05343DSC05346DSC05347

    Profiter du week-end pour lire les (vieux) journaux en buvant des (grands) cappuccinos. Mais dans ces grands verres, le café brûlant n'est pas toujours facile à boire. Alors j'ai tricoté pour mon verre un couvre-tasse, repéré sur le blog de Weareknitters. Celui-ci est peut-être un peu trop haut, mais il garde et mon café et mes mains bien au chaud.

  • Bavoir et lange Baby

    DSC04812

    DSC04813DSC04814

    C'était un deal pour Miss Colombe : un bavoir contre un coupon. Joli tissu, en somme, plutôt kawaï-retro, si je devais résumer. J'ai donc fait un bavoir pour Armand, éponge de bambou bio au verso. Et il me restait encore un carré du coupon. J'ai donc complété par un petit lange carré, recto-verso comme le bavoir, parce que Miss Colombe et Mister PG ont toujours un petit lange dans la poussette d'Armand pour essuyer élégamment la bouche de leur fiston. Et qu'ils aiment les belles choses... Je trouve finalement que ce petit carré est précisément le bon format, bien plus esthétique qu'un grand tissu qui traîne partout. A suivre, donc, une série de langes carrés. Les commandes spéciales sont souvent sources de bonnes idées !

  • Tutus de fête

    Je suis encore en retard pour les derniers cadeaux de Noël mais les tenues sont prêtes pour les fêtes ! Des tutus, en toute simplicité, pour la mère et la fille. Tuto-tutu repéré sur le blog de Make my lemonade, conseils avisés de Miss Lloyd, y'a plus qu'à ! J'ai acheté 5 mètres de tulle noir chez Toto, de la doublure, tout déballé dans le salon et hop là ! Un morceau de ruban argenté pour les cheveux, des boots ou des talons, une bonne paire de collants, et ça fera la soirée de Noël + réveillon. Vite, aux cadeaux, maintenant !

  • Green Factory ou la nature à portée de main

    Le coup de coeur de la semaine, c'est les plantes en bocaux : Green Factory réussit avec délicatesse et harmonie à glisser dans de grands pots de verre de petits univers faits de mousse, de plantes ou d'arbres, et de terre. Un coin de nature, en somme, qui s'auto-gère, comme me l'a expliqué Joffrey, responsable de l'adorable boutique. Car la plante vit et survit seule, dans ce petit espace, grâce à ses propres ressources. Nul besoin de l'arroser, si ce n'est peut-être une fois tous les six mois pour certaines, tous les cinq ans pour d'autres. Prêts à acheter ou réalisés sur-mesure, petits ou gigantesques, ces sublimes coins de nature me font rêver... Et vous ?

  • Un sac pour mon bento

     

     

    Le mois de mars commence et annonce le printemps. La semaine a repris et me voici pleine de bonnes résolutions. Au programme, se préparer (de temps en temps) une boîte bento pour le déjeuner au bureau. Savez-vous ce qu'est un bento ? C'est le repas que se préparent les Japonais, joliment présenté dans une boîte colorée. Le casse-croûte façon nippone, en somme. Et quand on a de beaux contenants, c'est d'autant plus motivant. J'avais déjà la boîte, acheté sur l'incroyable site Bento&co. Il me manquait le petit sac pour la transporter, avec baguettes ou couverts et petit dessert. Le coupon de tissu et le galon Petit Pan m'ont semblé tout à fait appropriés pour l'occasion. Et hop ! un sac tout mimi qui me donne envie de me préparer de jolis pique-niques à emmener au boulot. Que je mangerais sans doute bientôt sur les quais, si le soleil se décide enfin à briller...

  • Succulentes et feutrine

    C'est ma nouvelle marotte, comme on dit. Un arrivage de petites plantes grasses délicieusement appelées "succulentes" a déclenché ici rempotages, customisation, photos et petits pots, finalement, dans toute la maison. C'est parti d'une idée de Miss Cha pour le nouveau site (on y travaille !) de La Belette. Je suis tombée sous le charme de la bannière de plantes grasses, photos piochées ici et là sur le net pour illustrer le projet. Et comme on ne fait jamais les choses à moitié, ici, j'ai commandé des boutures par dizaines. L'envie m'a prise, ensuite, de les customiser : des petites feuilles de feutrine glissées par-ci par-là pour la belette'touch'. Et voilà ! Mister N. les a shootées en studio. Y'a plus qu'à, maintenant... On ne sait pas quand sortira cette nouvelle version du site, mais les plantes, en attendant, ont trouvé leur place dans les rayonnages de notre maison. Et à en croire Panpan, qui en a trouvé quelques-unes à sa portée, elles doivent être succulentes !

  • Power "Cuisse de poulet"

    C'est une private joke avec Miss Lloyd, mais je ne résiste pas au plaisir de la partager avec vous. Dans la série broderie/broches brodées, je tente effectivement le bras de fer/cuisse de poulet. Qui plus est, en argenté. C'est un emblème, presque un blason, qui pourrait symboliser notre force de travail, notre désir et notre persévérance pour y arriver. C'est, au final, un petit projet broderie sans prétention, amusant et décalé, qui supporterait la déclinaison en couleurs et en doré, pour s'accrocher sur chaque pull, chemise ou veste de la semaine.

    In Power Cuisse de poulet we trust !